Fautes d’orthographe en milieu professionnel : Quels impacts ?

Par Aurélie de ROLIN le 10 mai 2017

Les fautes d’orthographe en milieu professionnel et personnel sont aujourd’hui répandues dans le monde qui nous entoure. Et elles sont souvent ignorées par les lecteurs, habitués à les voir au quotidien. Mais quand elles sont présentes dans le monde de l’entreprise, sont-elles sujettes au même « désintérêt » ?
Mails, supports de communication, réseaux sociaux… Salariés et dirigeants passent une grande partie de leur temps à écrire. Clients, prospects, fournisseurs, abonnés, partenaires… La plupart des rédactions s’adressent à des acteurs externes à l’entreprise. D’où l’importance de les soigner et d’accorder une attention toute particulière à l’orthographe. Les entreprises et employés concerné(e)s ont, pour la majeure partie, conscience de leurs lacunes à ce niveau. Toutefois, les processus de vérification sont encore trop peu nombreux. À une époque où la qualité des écrits ne cesse de se dégrader, il devient essentiel de s’interroger sur l’impact des fautes d’orthographe en milieu professionnel sur la communication de l’entreprise. Alors, comment peuvent-elles endommager l’image et les affaires d’une firme ? C’est ce que nous allons voir ici.

Fautes d'orthographe en milieu professionnel

Fautes d’orthographe en milieu professionnel : des conséquences importantes

D’après une étude réalisée par TextMaster, une seule et unique faute d’orthographe aurait le pouvoir de freiner une vente. De la même manière, un partenaire potentiel peut, à travers cette absence d’attention, percevoir un manque de sérieux. Vous l’aurez compris, les fautes d’orthographe en milieu professionnel impactent directement la crédibilité de l’entreprise. Ces dernières sont synonymes de négligence et d’étourderie. Même si votre entreprise est compétente dans son domaine, de telles erreurs peuvent être jointes à son image. D’ailleurs, certains acteurs externes associent ces maladresses à un manque de respect.

« Pourquoi ferais-je affaire avec cette entreprise si elle ne prend pas le temps nécessaire pour corriger les écrits qu’elle m’envoie ? »
« Comment puis-je lui faire confiance ? »
« Ses fautes d’orthographe reflètent-elles la qualité de son travail ? »

Tant de questions qu’un client ne doit pas se poser.

Des conséquences sur le chiffre d’affaires, il y en a aussi. Toujours d’après la même étude, les fautes diviseraient les ventes en ligne par deux. Et oui, tout de même. L’inverse marche également : prendre le temps de corriger ses étourderies orthographiques permettrait de doubler les ventes.

 

Fautes d’orthographe en milieu professionnel : des chiffres inquiétants

TextMaster l’affirme : 90 % des mails envoyés à des clients/collaborateurs comporteraient au moins une faute d’orthographe. Ce chiffre passe à 95 % lorsque le mail est écrit dans une autre langue. Les recruteurs, au sens large du terme, y sont particulièrement attentifs. En effet, une entreprise aurait trois fois plus de risques de voir une affaire lui passer sous le nez si sa proposition contient des fautes d’orthographe. Peu importe leur nombre, une seule maladresse de ce type peut avoir exactement le même impact.

Les réseaux sociaux sont également concernés par le phénomène, si ce n’est plus. Penser que la faute d’orthographe a moins de conséquences sur les social networks est une illusion. Plus les supports de communication se multiplient, plus les clients et partenaires disposent de moyens pour se faire une idée de l’entreprise en question. Autant de raison de soigner ses supports, quels qu’ils soient.

Comme nous vous le disions, la qualité de nos rédactions continue de s’amoindrir au fil du temps. D’ici quelques années, les entreprises n’auront pas d’autres choix que de prendre le problème à bras-le-corps si elles souhaitent gagner de nouveaux marchés.

 

Fautes d’orthographe en milieu professionnel : quelles solutions ?

La première solution, qui se révèle être la plus évidente de toute, consiste à prendre le temps nécessaire pour relire correctement ses écrits. Cette étape permettra d’éliminer une majeure partie des fautes d’orthographe présentes. Pour ce qui est des supports informationnels, il est fortement recommandé de les faire relire par autant d’acteurs internes que possible.

Si les fautes de vos employés ne diminuent pas malgré vos remarques, pourquoi ne pas les inscrire à une formation pour les y aider ?

Aussi, il s’avère toujours intéressant de se tourner vers les correcteurs en ligne pour effectuer une dernière vérification. Si certains professionnels, tel que les journalistes, disposent d’outils payants, il est possible d’opter pour un correcteur gratuit en ligne. Cependant, une attention accrue est exigée ; la machine n’étant pas à même de déceler les fautes d’orthographe les plus compliquées.

Pour les entreprises qui souhaiteraient définitivement résoudre le problème, les services d’un correcteur professionnel est envisageable. Par exemple, les télésecrétaires seront en mesure de corriger jusqu’à la dernière faute. Cet expert en la matière est le plus à même de détecter les erreurs complexes et de les corriger en vue d’envoyer des documents impeccables à vos clients. Après avoir déniché la « perle rare », vous n’hésiterez plus à faire appel à ses services pour l’envoi de vos communications écrites. Et si le coût d’un tel service peut effrayer (à tort) certaines entreprises, il est important de tenir compte des ventes et des partenariats en jeu.

 

Une question de… respect !

Compétences, crédibilité, expérience et sérieux sont largement remis en question lorsqu’une firme laisse traîner des fautes d’orthographe au sein de ses supports professionnels. S’il a été révélé que les fautes de frappe sont tolérées, la règle ne s’applique pas aux erreurs de grammaire et de syntaxe. De la même manière que de dire « bonjour » et « au revoir » à un client, faire attention à son orthographe rentre dans le cadre de la politesse. Qui plus est, en face du développement des échanges numériques, il s’avère bien plus difficile de rassurer un client qui a eu le malheur de tomber sur des fautes oubliées qu’auparavant. Prendre le temps nécessaire et mettre des moyens en œuvre pour délivrer des documents nus de fautes doit être une véritable priorité.

27 rue de la Voie Romaine
LECHERES
89300 JOIGNY
Site créé par Ad'Elite - Partenaire de votre succès depuis 2012